CASA D'ÓBIDOS - QUINTA DE SÃO JOSÉ, ÓBIDOS

Dans le cadre magnifique du Château de la ville d'Óbidos, se trouve la Casa de Óbidos, construite au XIXe siècle par l'ingénieur Garrelon, membre de l'équipe Eiffel, qui séjourna ici et est devenu résidant, dirigeant la construction des chemins de fer de la région. Située dans une zone protégée, c'est un lieu d'inspiration. Reconnue autrefois commee la Quinta de S. José, elle offre des conditions pour un séjour de rêve.

Les propriétaires actuels ont récupéré la splendeur et les traits de la maison riche d'agriculture. La propriété fait partie d'un cadre d'une grande beauté, une opportunité de découverte de la ville d'Obidos, des coutumes et des traditions, offrant la communion de la campagne avec la plage, des belles zones balnéaires de Peniche, de baleal jusqu'à la Foz do Arelho.

Logement

  • 3 x Double - Du 110.00€ / nuit
  • 1 x App. x4 - Du 137.00€ / nuit
  • 1 x App. x6 - Du 168.00€ / nuit
  • 2 x App. x2 - Du 98.00€ / nuit
  • 3 x Twin - Du 99.00€ / nuit

Évaluation

 Soumettre Une Note

Caractéristiques

  • Billard
  • Parking
  • On parle le Espagnol
  • On parle le Français
  • On parle l Anglais
  • Jardin
  • Promenades à pied
  • Pêche
  • Piscine
  • Salle de jeux
  • Tennis

Expériences

  •   Balades à Vélo

Location

Quinta de São José - Óbidos

304 TH

In Solares de Portugal The art of good living , Edições INAPA, 2007

Dans le cadre magnifique du Château de la ville d'Óbidos, se trouve la Casa de Óbidos, construite au XIXe siècle par l'ingénieur Garrelon, membre de l'équipe Eiffel, qui séjourna ici et est devenu résidant, dirigeant la construction des chemins de fer de la région. Située dans une zone protégée, c'est un lieu d'inspiration. Reconnue autrefois commee la Quinta de S. José, elle offre des conditions pour un séjour de rêve.

La maison et la ferme ont toujours appartenu à la famille Garrelon jusqu'au milieu des années 1950. Lorsque les propriétaires actuels, Fernando et Leonor Sarmento, ont acheté la ferme, la maison était en ruines et le terrain était envahi de broussailles. Il a fallu reconstruire la maison pratiquement à partir de zéro, principalement parce que, entre-temps, des ajouts avaient été faits qui n'embellissaient en rien la maison. Les travaux ont duré environ deux ans et le souci des nouveaux propriétaires était de ne pas exagérer les effets architecturaux tout en conservant les caractéristiques d'une riche ferme, ce qui a sans doute été réalisé.